Recherche avancée

Nouvelles:

Le règlement du forum est consultable dans la section "Général" merci d'en prendre connaissance.

Auteur Sujet: Malaguti : une entreprise familiale ferme  (Lu 6345 fois)

Alain22

  • Invité
Malaguti : une entreprise familiale ferme
« le: 01 octobre, 2011, 06:47:53 06:47 »

Sur les quelque 190 travailleurs a l arret depuis avril seule une vingtaine resteront pour gerer les pieces detachees.
Pas de faillite, le patrimoine immobilier est important, mais arret de la production car plus rentable selon la famille Malaguti. Pas de repreneur en vue.

http://www.motosprint.it/produzione/malaguti/2011/09/14-5193/Malaguti+vacilla

Plus de 80 ans d'existence... Voici leur site
http://www.malaguti.com/

S'y ajoute la fermeture d'un de ses fournisseurs traditionnels les fourches Paioli.
Il faut garder le moral mais la situation industrielle italienne est critique, plus que critique.
IP archivée

TAÏMYR

  • 1000 STOCK
  • ****
  • Hors ligne Hors ligne
  • Messages: 943
  • Localisation: HAUTE SAONE
  • Moto: 1000 TUONO 2006
Re : Malaguti : une entreprise familiale ferme
« Réponse #1 le: 01 octobre, 2011, 08:47:01 08:47 »

Bien dommage.....

Plein de souvenirs de mon adolescence se rattache à cette marque...

C'était "l'age d'or " des "cinquante" à vitesse : Malaguti; Itom; Flandria; Gitane Testi; Kreidler etc....
IP archivée
il faut toujours penser ce que l'on dit, mais ne pas toujours dire ce que l'on pense...

Alain22

  • Invité
Re : Malaguti : une entreprise familiale ferme
« Réponse #2 le: 01 octobre, 2011, 11:08:08 11:08 »

Suite a la nostalgie d un membre du V60 voici un site dedie a l histoire de Malaguti.Pas exhaustif mais artisanal. Bref, charmant.

http://malaguti.free.fr/MalagutiCLA/index.html

En 2011 avec la fin d'une autre fabrique de pisse-feux en Espagne et donc la fermeture de Derbi (ils seront fabriques chez Aprilia sans doute), une entreprise active depuis 1922 mais active dans notre secteur depuis la fin de la 2eme Guerre, c'est tout un chapitre qui se clot en Europe. Pourquoi? Parce que ce n'etait pas des PME mais bien des fabriques employant plusieurs centaines de personnes avec les sous-traitants.
Alain22
IP archivée

Jose48

  • Invité
Re : Malaguti : une entreprise familiale ferme
« Réponse #3 le: 15 décembre, 2013, 07:41:53 07:41 »

Petit déterrage, mais sur que bon nombre de jeunes ici ont fait leurs premières armes sur ces 50 à vitesses. Dommage mais c'est la question de nombreuses entreprises aujourd'hui, à vouloir tout décentraliser ce sont les locaux qui se trouvent à la soupe....
IP archivée

Alain22

  • Invité
Re : Malaguti : une entreprise familiale ferme
« Réponse #4 le: 17 décembre, 2013, 16:15:05 16:15 »

Bonjour,
J'ajouterais que les consommateurs sont aussi responsables qui cherchent toujours en premier à acheter à meilleur prix sans se soucier des coûts de production : main d'oeuvre sous-payée, énergie pas chère même si polluante, etc.
Par exemple, KTM fabrique en Inde de plus en plus (et pour cause car détenu par des Indiens en bonne part), achète HVA pour en fermer la fabrique près de Varese en Italie, afin de seulement "badger" ses motos autrichiennes pour mieux les vendre sur le marché américain, tandis que les revues moto ne trouvent rien à dire à ce tour de passe-passe et parle de renaissance  :'(.

http://www3.varesenews.it/lavoro/all-eicma-la-protesta-dei-lavoratori-husqvarna-275333.html

http://www.motoverte.com/site/husaberg-redevient-husqvarna--72459.html

http://www.motoverte.com/site/video-le-renouveau-d-husqvarna-74671.html

Identique à peu de chose près la situation des ouvriers de Minarelli, une marque célèbre surtout pour ses 50 cc (aussi installés sur les petites Aprilia Rs), pendant des décennies, puis son mono 650, designed by Yamaha, monté sur les Yam made in France, et auparavant sur les Derbi et... les Aprilia Pegaso.

http://www.ilfattoquotidiano.it/2013/09/08/yamaha-vuole-licenziare-56-dipendenti-della-motori-minarelli-e-operai-scrivono-a/700996/

Aprilia, le dernier constructeur généraliste en Europe, pendant ce temps lui aussi souffre et les ouvriers sont pratiquement les bras croisés à Noale et à Scorzé. De mémoire, on est passé de 80 000 motos et scooters par an en 2008 à 24 000 de nos jours.

http://moto.caradisiac.com/Actualite-moto-Economie-c-est-la-crise-chez-Aprilia-792

http://nuovavenezia.gelocal.it/cronaca/2013/10/28/news/produzione-ko-all-aprilia-operai-a-casa-in-dicembre-1.8008588

Croisons les doigts, serrons les coudes et surtout achetons de bons produits, non jetables et à changer toutes les années. Peu mais bien, comme disent les montagnards suisses, soit "sobriété" et aussi soyons "consistent" à l'anglaise.
Ciao
Alain22



« Modifié: 18 décembre, 2013, 06:47:32 06:47 par Alain22 »
IP archivée
 

Page générée en 0.081 secondes avec 25 requêtes.